• Home
  • Nos activités
  • Nous rencontrer
  • Le directeur
  • Musiciens
  • Historique
  • Comité
  • Album photos
  • Boutique
  • Liens
  • Valence photos
  • Créé votre e-mail

La fondation de l'Elite en tant que Musique officielle de l'Etat de Genève remonte à 1839 en pleine période d'effervescence musicale à Genève.

Héritier d'une musique militaire cantonale datant de 1839, je vois le rôle de Corps de Musique d'Elite s'in- tégrant parfaitement à cet < esprit de Genève >, cette ouverture au monde, ce lieu de rencontre, d'échange : au point de vue musical, souvenons-nous que leConservatoire de Genèvefondé par le mécène François BARTHOLONIen 1835 est historique-ment le premier grand conservatoire de notre pays. Franz LISZT y en-seigna de 1835 à 1836. Genève aime la musique, et... la musique le lui rend bien. Suivirent en 1879, le 2 oc- tobre, l'ouverture du Grand Thèâtre avec la représen-tation de Guillaume Tell de Rossini. Plus prochec'est en 1918 la création par Ernest Ansermet de l'OSR, Orchestre de la Suisse Romande.Il y aurait encore beaucoup à citer.

Depuis 20 ans le Corps de Musique d'Elite est devenu, sous la houlette musicale de Jean-Pierre CHEVAILLER, un Brass Band < c'est l'orchestre de chambre compo- sé uniquement de cuivres, de la tradition anglaise >.

Ma fonction est à la fois d'animer ce groupe d'environ trente-cinq musiciens qui proviennent de plusieurs pays, être attentif à leur recherche < extra-musicale >, - organiser les services officiels pour l'Etat de Genève. et aussi partager, < mes prédécesseurs le commencè- rent >, par ce merveilleux langage universel, qu'est la musique avec d'autres parties de la communauté ge- nevoise et de ses nombreuses composantes, - cela sous la forme de concerts < annuels > à thème en faveur d'oeuvres de bienfaisance diverses, ainsi que du traditionnel concert de Noël en décembre. Nous avons la chance d'être soutenus efficacement dans cette ac- tivité par quelques personnalités et fondations gene- voises.

Il est à relever que nous avons aussi la chance d'être accompagnés d'un large cercle de sympathisants. pro-venant des principaux cantons romands.

Entouré d'un Comité efficace et naturellement béné- vole, c'est avec optimisme que je regarde l'avenir : en 2014 nous fêterons le 175ème anniversaire du Corps de Musique d'Elite. Vivre c'est aller de l'avant

Le Cdt Pierre-Emile Nerfin, Vaudois ayant fait toutes ses études è Genève (lettres), a passé ensuite à la banque (aspect relationnel) pour voyager et apprendre les langues. A embouché son premier cornet à pistons à 12 ans ; a vécu son adolescence dans la musique et les livres. Après un bref passage (3 ans) au Conservatoire de Genève, dans la classe de Michel CUVIT, a formé avec quelques amis un quatuor de cuivre, qui n'a pas duré longtemps, - vu ses voyages et séjours à l'étranger (Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne), sans oublier l'accomplissement de son devoir de citoyen- soldat, - qui a eu quelques prolongations volontaires (prise de conscience d'appartenir au sein de son pays à une minorité, donc d'agir plus loin et mieux, donc accepter des responsabilités, et servir comme officier). A été très impressionné, et enthousiasmé durant son année en Grande-Bretagne par l'expression musicale générée par les formations de brass-band originaires d'Angleterre. L'amitiè avec Jean-Pierre Chevailler, le Directeur Musical et quelques Musiciens de l'Elite, lui permirent d'accepter le commandement de cette magnifique formation, au service de l'Etat de Genève, et de la Musique. Privilégiant le travail d'équipe, il est naturellement entouré d'un comité (Cadre) très dynamique.

Zurich la nuit, à la fois moderne et traditionnelle

Si vous êtes noctambule en Suisse, vous avez tout intérêt à vivre à Zurich. C’est la capitale suisse en terme de vie nocturne. En vous baladant le long de la Langstrasse par exemple, vous aurez l’impression que cette ville ne dort jamais. Zurich reste profondément traditionnelle. Aussi surprenant que cela peut être, bon nombre de clubs n’ouvrent pas plus de 4 jours par semaine. Cependant, chacun d’entre eux proposent un programme et un service époustouflant. Voici une liste de boites de nuit qu’il serait inadmissible de manquer.

Klaufeuten

C’est plus qu’une boite de nuit, c’est une véritable institution. Il existe depuis déjà près de cent ans. C’est à la fois une brasserie, un restaurant et un salon qui propose tous les délices qu’on peut trouver en Suisse et en dehors de ses frontières. Il se trouve a quelques pas de la Pelikanplatz.

Plaza Club

Ce club se trouve dans les locaux d’un ancien cinéma… du tout premier cinéma de Zurich. C’est dire que du point de vue architectural, cette boite de nuit est une vraie merveille. Cette boite de nuit sera appréciée par tous. Si vous aimez danser, vous êtes au bon endroit. Vous préférez regarder d’autre le faire et vous détendre juste dans la bonne humeur ? Vous êtes également au bon endroit. Quant au fumoir, il vous conduira à l’extase comme http://www.and6.ch.

Mascotte

Encore un site légendaire, vu qu’il s’agit du tout premier club de Zurich. Ce club a tout pour séduire. Outre le cadre exceptionnel, il offre également une vue imprenable sur le lac. Quel que soit le genre de musique que vous aimez, vous serez servi. Et si des fois, vous avez un fait pour la musique vivante, sachez qu’on y donne aussi régulièrement des concerts. Pas surprenant que Madonna l’ait choisi.

Barfussbar

Ce club est unique en son genre. Il s’agit exclusivement reservé aux femmes le jour et une boite de nuit impressionnante la nuit, tout au moins trois nuits par semaine. C’est un club à découvrir a tout prix.

Hiltl Club

Amateurs de Hip hop, R’nB, house ou musique électronique, réjouissez-vous. Vous êtes à la maison. Vous n’aurez peut-être jamais l’ultime plaisir de voir des artistes s’y produire en live, mais vous apprécierez sans aucun doute le talent des DJ.

Moods

Situe dans l’un des quartiers les plus huppés de Zurich, ce club sera le paradis de tous les amoureux de funk, blues, jazz et soul. Il ne propose que de la musique vivante et les artistes qui s’y produisent sont nationalement vous internationalement connus. Les concerts se tiennent du lundi au dimanche.

Icon club

Chaque coin de ce club respire le chic et le luxe. La lumière tamisée, les gros canapés en cuir dans ce bâtiment ancien lui confèrent énormément de charme. Il n’est donc pas surprenant qu’il soit l’un des plus huppe et populaire de Zurich. Techno, R’nB et house feront le bonheur des férus.

La liste est, bien entendu, non-exhaustive parce que des clubs comme, Komplex 457, Supermarket, Frieda’s Büxe, Gonzo Club, Rote Farbrik, Zukunft, ou Hive méritent aussi de s’y trouver. Choisissez votre club et faites la fête à Zurich.